IOTA

Qu'est ce que
IOTA ?
Acheter
du IOTA
Miner
du IOTA
Vendre
du IOTA
Sécuriser
ses IOTAS
Créer un
portefeuille

Vendre du IOTA

Savoir comment vendre du IOTA est tout aussi important que de maîtriser l’achat de MIOTA. Tôt ou tard, vous serez amené à vendre des MIOTA, que ce soit pour récupérer votre investissement ou empocher vos bénéfices lors d’une augmentation des cours.

Comment vendre du IOTA ?

Lorsque vous avez acheté vos MIOTA, si vous êtes prudent, vous les avez déposés sur un wallet sécurisé (comme le Trezor ou le Ledger nano S) depuis une plateforme d’échange. Pour les vendre, il va falloir faire la procédure inverse, à savoir effectuer un transfert de vos MIOTA vers l’adresse dédiée de l’exchange sur lequel vous souhaitez faire la vente.

N’oubliez pas, rares sont les plateformes d’échange de crypto-monnaies qui proposent la paire IOTA/EUR. Rien ne vous empêche d’échanger dans un premier temps vos MIOTA pour du Bitcoin ou de l’Ethereum puis de changer vos BTC ou ETH pour des euros. Prenez simplement garde aux frais appliqués et faites le calcul pour voir quelle solution est la plus intéressante financièrement parlant.

La plateforme Bitfinex propose une paire IOTA/EUR. Vous pouvez donc vendre directement du IOTA depuis celle-ci. Pour suivre le cours du IOTA en temps réel et vendre au bon moment, vous pouvez vous servir d’outils comme IOTA Coin Price Chart, qui vous permettra de suivre l’évolution de la paire IOTA/EUR sur Bitfinex avec précision (par tranches de une minute notamment).

Vous pouvez vendre du IOTA au prix du marché (Market) sur Bitfinex. Cependant il est possible de placer d’autres types d’ordres comme Limit, Stop ou encore Stop-Limit. Leur intérêt ? Vous donner la possibilité de vendre lors que le cours connaît une hausse (que vous déterminez librement), vous délivrant ainsi de l’obligation de scruter le cours en permanence.

Une fois la vente d’IOTA effectuée, vous allez pouvoir récupérer vos euros. Pour cela, il vous suffit de sélectionner le montant à retirer souhaité (Withdraw sur Bitfinex) et à demander le retrait qui sera effectué sur votre compte bancaire. Sur Bitfinex, le retrait par virement vous sera facturé 20€ + une commission de 0,1%.

La question de la fiscalité avec la vente de IOTA

Si vous avez acheté du IOTA et que vous revendez à perte, vous n’aurez rien à déclarer aux impôts. Cependant, si vous faites des bénéfices, vous allez devoir les déclarer. En effet, en France, tout revenu est imposable, qu’il soit issu de crypto-monnaies ou non. Les revenus liés à IOTA comme au Bitcoin ou d’autres crypto sont donc à déclarer. Si les profits que vous apportent la vente de MIOTA sont occasionnels, ils ressortent des « bénéfices non commerciaux », aussi appelés BNC. Si vous vivez de l’achat de la vente de crypto-monnaies comme IOTA, en étant trader par exemple, vos gains relèvent des « bénéfices commerciaux et industriels » (BIC). Pour déclarer vos revenus liés à la vente d’IOTA, il vous faudra comptabiliser tous vos bénéfices réalisés durant une année pour les déclarer l’année suivante. Notez que tant que vos MIOTA sont sur votre wallet et qu’ils ne sont pas transformés en monnaie FIAT comme l’euro, ils ne sont soumis pas à une taxe de la part de l’État.

Si vous avez des doutes quant à votre déclaration de gains liés à la vente d’IOTA, tournez-vous vers le Centre Des Finances Publiques ou vers un expert.

Et il en va de même en Belgique où l’administration fiscale applique désormais la règle sur les plus-values à la spéculation en Bitcoin (et autres cryptos). Ce qui se traduit par le fait que ces revenus sont normalement à déclarer en « Revenus divers » et seront imposés à 33%.

Disclaimer : ce type d'investissements étant hautement spéculatifs, les divers contenus publiés ici ne constituent en rien une incitation à investir, ni une garantie de succès. Prudence donc. Et si vous décidez de vous lancer, ne le faites qu’avec des montants que vous pouvez vous permettre de perdre.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et ne ratez aucune de nos actualités !